Forum sur la plateforme multipartite sur les déchets marins et les microplastiques

DATE: mardi 13 juillet 2021

TEMPS: 12:00 - 16:00 EAT / 11:00-15:00 CEST - Vérifiez votre fuseau horaire

ORGANISATEUR: Le ministère de l'Environnement du Japon (MoEJ) avec le soutien technique et logistique du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE)

Ce forum est destiné à explorer les activités multipartites immédiates et concrètes sur les déchets plastiques marins et les microplastiques, permettre des discussions sur des sujets spécifiques, améliorer la collaboration multipartite, coordonner les initiatives existantes et créer d'autres actions. 

A cette occasion, le groupe international d'experts sur les ressources lancera également sa réflexion Options politiques pour éliminer les déchets plastiques marins supplémentaires d'ici 2050 dans le cadre de l'Osaka Blue Ocean Vision. L'article de réflexion a été commandé par le G20 sous la présidence du Japon, pour examiner qualitativement les options politiques possibles pour réaliser la Osaka Blue Ocean Vision, qui engage volontairement les pays du G20 à « réduire à zéro la pollution supplémentaire par les déchets plastiques marins d'ici 2050 grâce à une vie complète. -approche cycle",

Ordre du jour provisoire

Séance 1 : Ouverture (6 min)

Session 2 : Partage des progrès (30 min)

  • Rapport de AHEG (5 min)

  • Bilan des activités et actions sur le Partenariat mondial sur les déchets marins (GPML) Plateforme numérique depuis sa création (PNUE) (10 min)

  • Cartographie de la coordination et de la coopération internationale/régionale (PNUE) (5 min)

  • Lancement de l'article de réflexion de l'IRP sur les « Options politiques pour éliminer les déchets plastiques marins supplémentaires d'ici 2050 dans le cadre du G20 Osaka Blue Ocean Vision » (IRP) (10 min)

Session 3 : Discussion sur les activités à entreprendre pour lutter contre les déchets marins et les microplastiques (180 min)

Tous les participants doivent participer aux sessions suivantes. Les gouvernements, les organisations internationales et le secteur privé devraient faire des présentations lors des sessions pertinentes. Les sujets de discussion et les membres potentiels du panel sont les suivants. En raison de contraintes de temps, seuls ces trois sujets ont été sélectionnés, et d'autres sujets pertinents liés à l'approche du cycle de vie (par exemple, la distribution et la consommation) qui seront discutés à la prochaine occasion seront déterminés lors de la session 4. 

  • Conception du produit (sous la présidence de l'UE) (60 min): Conseil international des associations chimiques, Plastic Europe, Fondation Ellen Macarthur, American Chemistry Council, Japan Clean Ocean Material Alliance (CLOMA) et TBC

  • Gestion écologiquement rationnelle des déchets (sous la présidence du Japon) (60 min): Banque asiatique de développement, Institut de recherche économique pour l'ASEAN et l'Asie de l'Est (ERIA), PNUE-Centre international de technologie environnementale et à confirmer

  • Engagement multipartite pour des actions mondiales (sous la présidence des États-Unis) (60 min): Environmental Investigation Agency, Bureau of International Recycling, et à confirmer

Session 4 : Discussion sur la voie à suivre (15 min)

  • Attentes supplémentaires (10min)

  • Éléments de discussion au prochain forum (5 min)

Séance 5 : Clôture (10 min)

Contexte et objectifs de la réunion

L'Assemblée des Nations Unies pour l'environnement (UNEA) a décidé, dans le paragraphe 4 du dispositif de la résolution UNEP/EA.6/Res.3 : « … de renforcer la coordination et la coopération en établissant, sous réserve de la disponibilité des ressources et en s'appuyant sur les initiatives existantes, un plate-forme des parties prenantes au sein du Programme des Nations Unies pour l'environnement pour prendre des mesures immédiates en vue de l'élimination à long terme, grâce à une approche du cycle de vie, des rejets de déchets et de microplastiques dans les océans.

Plus précisément, les fonctions suivantes doivent être incluses : « Servir de forum pour permettre aux gouvernements, à l'industrie, aux universités, à la société civile et à d'autres parties prenantes de partager leurs expériences et de coordonner leurs actions ».

Le PNUE renforcera sa contribution au Partenariat mondial sur les déchets marins (GPML) et à sa plate-forme numérique et a établi des objectifs pour cette plate-forme, notamment :

1) intégrer des données et des informations provenant de sources multiples ;

2) connecter les parties prenantes ;

3) identifier les lacunes et aider à hiérarchiser les actions ;

4) coordonner et orienter l'action sur la base des meilleures informations disponibles ; et

5) faciliter la définition des objectifs et mesurer les progrès.

Bien que la plate-forme numérique devienne un lieu de partage d'expériences, nous devons continuer à créer et à coordonner des actions, car les déchets plastiques marins et les microplastiques sont une question nécessitant une action urgente compte tenu de leurs impacts négatifs sur les écosystèmes marins, les moyens de subsistance et les industries, notamment la pêche, le tourisme et maritimes et potentiellement sur la santé humaine.

Le ministère de l'Environnement du Japon est prêt à contribuer à la plate-forme multipartite pour faciliter son utilisation et étendre sa portée, et souhaite accueillir un forum où la plate-forme multipartite permet des discussions sur des sujets spécifiques, coordonne les actions existantes et crée d'autres Actions. Ce forum a pour but d'identifier des activités immédiates et concrètes à mettre en œuvre impliquant divers intervenants. Il vise à valoriser les usages potentiels de la plateforme.

Ce forum vise à valoriser les usages potentiels de la plateforme.

Résumé de la réunion et documents

S'il vous plaît se référer à la site Web du ministère de l'Environnement, Japon pour en savoir plus sur le résumé de la discussion et se référer au Site Web du PNUE pour le matériel de réunion.